GBIF ouvre deux appels à projets BID pour les régions des Caraïbes et du Pacifique

GBIF invite dès maintenant à soumettre des projets pour les régions des Caraïbes et du Pacifique en vue d’obtenir un financement dans le cadre du programme BID : l’Information sur la Biodiversité pour le Développement.

Mangrove island, Caye Caulker, Belize. CC BY-NC-SA 2009, CameliaTWU.

GBIF invite dès maintenant à soumettre des projets pour les régions des Caraïbes et du Pacifique en vue d’obtenir un financement dans le cadre du programme BID (l’Information sur la Biodiversité pour le Développement). Le montant total potentiel de ces deux appels à projets est 1.000.000 €, soit 500.000 par région.

Voyez ici les appels à projets détaillés:

La première phase du projet BID a permis de financer pour près d’un million d’euros 23 projets en Afrique subsaharienne. Les bénéficiaires sont 34 organisations issues de 20 pays africains dont les projets ont été sélectionnés par un jury international parmi 143 propositions initiales.

Ce nouvel appel à projets pour les régions des Caraïbes et du Pacifique cible des projets visant à :

  • Mobiliser des données sur la biodiversité concernant les zones protégées, les espèces menacées et les espèces exotiques envahissantes.

  • Utiliser et étendre les bonnes pratiques pour la numérisation des collections d’histoire naturelles et la mobilisation d’autres types de données.

  • Utiliser les données de biodiversité pour la prise de décision et la recherche.

  • Développer des réseaux nationaux, régionaux et thématiques durables de façon à soutenir les activités futures de partage et de réutilisation des données.

Catégories de subventions

GBIF lance un appel à projets pour trois grandes catégories de subventions:

  1. Subventions régionales pour la mobilisation de données établissant ou renforçant des collaborations internationales visant à augmenter la disponibilité et l’usage des données sur la biodiversité. A NOTER : un consortium régional doit impliquer des partenaires issus d’au minimum 3 pays / territoires d’outre-mer de la région. Le coordinateur du consortium et au moins un autre partenaire doivent être situés dans un pays ACP (voir la liste des pays éligibles dans les régions des Caraïbes et du Pacifique). Chaque partenaire pourra recevoir jusqu’à 20.000 €, et le coordinateur du consortium pourra recevoir jusqu’à 30.000€.

  2. Subventions nationales pour la mobilisation de données établissant ou renforçant un point nodal GBIF national et visant à augmenter la quantité de données disponibles sur le pays de façon à répondre aux priorités nationales. Jusqu’à 60.000 € pourront être alloués par subvention nationale.

  3. Petites subventions pour la mobilisation de données mobilisant des données de biodiversité adaptées aux priorités en matière de conservation, pour un financement maximal de 5000 €.

Procédure et délai

Deux jurys composés d’experts internationaux ayant de l’expérience dans la région évalueront les propositions selon une procédure en deux temps :

  • Une note conceptuelle initiale utilisant le formulaire fourni devra être soumise au plus tard le 10 novembre 2016.

  • Suivant les recommandations du jury, le GBIF invitera un groupe candidats sélectionnés à préparer une proposition détaillée pour début février 2017.

  • Après une évaluation finale et une sélection par les jurys, les projets financés démarreront en avril 2017.

Le formulaire pour la note conceptuelle et les recommandations associées sont disponibles sur le site BID pour chacune des trois catégories de subventions.

Si vous souhaitez recevoir les nouvelles informations sur le programme BID, vous pouvez vous inscrire aux alertes par courriel. Les questions et demandes d’ordre général peuvent être transmises à BID@gbif.org.


Ce programme est financé par l’Union européenne.


Nos remerciements à Nicolas Noé, Belgian Biodiversity Platform pour le soutien de la traduction.