Le GBIF lance un appel à propositions de projets pour l'Afrique dans le cadre du programme BID

Le GBIF lance un appel à propositions dans le cadre du programme d’Information sur la Biodiversité pour le Développement (BID) pour l’Afrique subsaharienne. Le montant total potentiel de cet appel est de 900,000 €.

Le GBIF lance un appel à propositions dans le cadre du programme d’Information sur la Biodiversité pour le Développement (BID) pour l’Afrique subsaharienne. Le montant total potentiel de  cet appel est de 900 000 €.

Veuillez lire l’intégralité des informations concernant cet appel, y compris la liste des pays éligibles.

Financé par l’ Union européenne et mené par le GBIF, BID: l’ Information sur la Biodiversité pour le Développement est un nouveau programme pluriannuel visant à augmenter la disponibilité et l’utilisation d’informations sur la biodiversité pour la recherche et la prise de décision dans les pays ACP (Afrique subsaharienne, Caraïbes et Pacifique).

Cet appel concerne les projets en Afrique subsaharienne qui permettront de :

  • Mobiliser des données sur la biodiversité liées aux zones protégées, aux espèces menacées et aux espèces exotiques envahissantes ;

  • Utiliser et élargir les meilleures pratiques de numérisation des collections d’histoire naturelle et de mobilisation des données sur la biodiversité ;

  • Utiliser les données sur la biodiversité pour contribuer à la prise de décision et la recherche ;

  • Développer des réseaux régionaux, nationaux ou thématiques durables dont le but sera de promouvoir le partage et la réutilisation des données.

Types de subventions

Trois grandes catégories de subventions sont concernées par cet appel à propositions :

  1. Subventions nationales pour la mobilisation de données sur la biodiversité qui visent à établir ou renforcer un système national d’information sur la biodiversité , à accroître le nombre de données disponibles sur la biodiversité d’un pays et utiliser les données sur la biodiversité pour répondre aux priorités nationales. Jusqu’à 60 000 € seront mis à disposition par subvention nationale.

  2. Subventions régionales pour la mobilisation de données sur la biodiversité qui établissent ou renforcent les collaborations internationales afin d’accroître le nombre de données sur la biodiversité pour répondre aux priorités en matière de conservation. Un minimum de trois partenaires sera requis par consortium, chaque partenaire pouvant recevoir jusqu’à 20 000 €, le coordinateur du consortium pouvant recevoir une subvention maximale de 30 000 €.

  3. Petites subventions pour la mobilisation de données sur la biodiversité qui visent à accroître les données sur la biodiversité pour répondre aux priorités en matière de conservation, d’un montant maximal de 5 000 €.

Processus de demande et calendrier

Les demandes seront évaluées par une commission d’experts régionaux et thématiques et par des représentants des donateurs au cours d’un processus de mise en concurrence comprenant deux étapes.

  • Les notes conceptuelles initiales doivent être soumises selon les modèles fournis d’ici au 20 novembre 2015.

  • La commission d’évaluation et le GBIF fourniront un retour d’informations détaillé et des recommandations aux candidats invités à soumettre une proposition complète. .

  • Les résultats finaux du processus de sélection seront annoncés en mars/avril 2016.

Des modèles de note conceptuelle et les lignes directrices s’y rattachant sont disponibles pour chacun des trois types de subventions.

Vous trouverez plus d’informations sur le programme BID sur http://www.gbif.org/bid. Veuillez contacter BID@gbif.org si vous avez des questions.

#

| | Ce programme est financé par l’Union européenne. |