La généralisation des données sensibles

Download

Un article sur la gestion et la généralisation des données sur la biodiversité considerées sensibles (par exemple les localisation exactes de taxons rares, menacés et ayant une valeur commerciale) par Arthur D. Chapman et Oliver Grafton.

Abstract

La dissémination sans précaution de données primaires d’occurrence d’espèces (par exemple les localisation exactes de taxons rares, menacés et ayant une valeur commerciale) est depuis le premier jour une préoccupation constante du Secrétariat du GBIF. Dès le début 2006, le GBIF a initié un processus visant à traiter ce problème, particulièrement en relation avec les données destinées à être partagées à travers le réseau GBIF et mises à disposition sur le portail de données du GBIF. Ce document devrait être considéré comme un guide de référence pour les institutions, les fournisseurs de données et les points nodaux GBIF, à partir duquel ils pourraient développer leur propres règles de fonctionnement. Organismes et institutions devraient produire leur propre document interne, qui incorpore les pratiques exposées dans ce chapitre et les documents reliés comme le Guide des meilleures pratiques pour le géo-référencement (Chapman et Wieczorek 2006) en adaptant le tout à leur propre environnement de travail.

Authors

Chapman, A.D. & Grafton, O.

Contributors

Trad. C. Chenin

Publisher

GBIF Secretariat

Rights

Cette travail est publié sous une licence Creative Commons Paternité 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr

Rights holder

Secrétariat GBIF