Dernier appel à projets BID à destination de l’Afrique sub-saharienne

Images 
Picasso bug (Sphaerocoris annulus). © 2013 Jeremy Roberts

Picasso bug (Sphaerocoris annulus). Used by permission © 2013 Jeremy Roberts.

Le GBIF lance un appel à la soumission de notes conceptuelles pour le financement de projets africains dans le cadre du programme Biodiversity Information for Development (Information sur la Biodiversité pour le Développement ou BID). La date limite pour les soumissions est le 09 avril 2017 à minuit CET / 2300 UTC/GMT.

Le budget potentiel total consacré à cet appel à projets est de 400 000€, et les personnes dont les projets seront retenus à l’issue de cette première étape de sélection seront invitées à soumettre leurs propositions complètes en mai 2017.

Veuillez consulter les appels à projets pour l’Afrique en anglais, français et portugais (à venir).

Cet appel, comme les précédents, vise à soutenir des projets sur :

  • La mobilisation de données de biodiversité liées aux aires protégées, aux espèces menacées, et aux espèces invasives exotiques.
  • La mise en place et la promotion de bonnes pratiques pour la numérisation des collections d’histoire naturelle, et pour la mobilisation d’autres données de biodiversité.
  • L’application des données de biodiversité à la prise de décisions et à la recherche.
  • Le développement de réseaux nationaux, régionaux ou thématiques pérennes pour soutenir le partage et la réutilisation de données.

Types de financements

Par cet appel, le GBIF invite à soumettre des projets pour deux catégories de financements.

  1. Financements nationaux pour la mobilisation de données sur la biodiversité visant à mettre en place ou à renforcer les systèmes nationaux d’information sur la biodiversité et à augmenter la quantité de données sur la biodiversité disponibles sur le pays, afin de répondre à des priorités nationales. Pour ces programmes nationaux, le financement pourra s’élever jusqu’à 40 000€.
  2. Petits financements pour la mobilisation de données sur la biodiversité afin de réunir des données de biodiversité correspondant aux priorités de conservation de la biodiversité, avec un montant maximal de 20 000€.

Processus de candidature et échéances principales

Un jury d’experts internationaux possédant de l’expérience sur la région concernée par l’appel à projets évaluera les projets soumis via un processus concurrentiel en deux étapes.

  • Les porteurs de projets doivent soumettre les notes conceptuelles initiales en utilisant les modèles mis à disposition d’ici le 09 avril 2017.
  • En s’appuyant sur les recommandations du jury, le GBIF sélectionnera un groupe de porteurs de projets qui pourront préparer des propositions complètes, à soumettre en juillet 2017.
  • Après une dernière phase d’évaluation et de sélection par le jury, les projets financés commenceront en octobre 2017. Le GBIF annoncera le nom de ces projets au public en novembre 2017.

Le modèle vierge de note conceptuelle et les recommandations qui l’accompagnent sont disponibles pour les deux types de financements sur le site du BID dédié aux porteurs de projets.

La première phase de financements de projets BID a permis de verser quasiment 1 million d’euros à 23 projets d’Afrique sub-saharienne. Les bénéficiaires représentaient un total de 34 institutions provenant de 20 pays africains, dont les projets ont été sélectionnés parmi 143 propositions initiales. Les porteurs de projets sélectionnés suite aux récents appels à projets pour les Caraïbes et le Pacifique ont été invités à soumettre leurs propositions complètes pour la fin de cette semaine (26 février).

Les personnes souhaitant recevoir des informations sur le programme BID peuvent s’inscrire à la liste de diffusion par email. Questions et demandes d’informations peuvent être envoyées à l’adresse BID@gbif.org.

Nos remerciements à Sophie Pamerlon, GBIF France, et Pierre Radji, GBIF Togo, pour le soutien de la traduction.


European Union

 

Ce programme est financé par l’Union Européenne.