Resource

Principes de la bonne pratique sur le géoréférencement

Un article sur les principes de la bonne pratique sur le géoréférencement par plusieurs auteurs, coordonnés par Arthur D. Chapman et J. Wieczorek. Il contiens beaucoup d’exemples et des instructions détaillés pour savoir comment améliorer la information géographique associé à un registre d’information d’occurrence d’espèces, selon les données disponibles.

Abstract 

Le document fournit des directives sur les bonnes pratiques pour géoréférencer de les données sur les espèces biologiques (spécimens et observations), mais il est important que les organisations et institutions produisent ensuite leur propre document interne qui intègre dans leur propre environnement de travail les pratiques exposées là.
Le document présente des exemples de géoréférencement pour différents types d'emplacements, et fournit des informations et des exemples pour la détermination de l'étendue et de l'incertitude maximale sur la distance des emplacements en fonction des informations fournies.

Citation 

Chapman, A.D. & J. Wieczorek (eds). 2006. Principes de la bonne pratique sur le géoréférencement, version 1.0. Trad. Chenin, C. Copenhague: Global Biodiversity Information Facility, p5 pp. Disponible en ligne sur http://links.gbif.org/gbif_georeferencement_manual_fr_v1.pdf

Author(s) 

Chapman, A.D. & J. Wieczorek (eds)

Contributor 

J. Wieczorec, R. Guralnick, A. Chapman, C. Frazier, N. Rios, R. Beaman, Q. Guo. Trad: C. Chenin

Publisher 

GBIF Secretariat

Rights 

Tous droits réservés

Rights holder 

The regents of the University of California